Möga


« Slogan can change the world ». Et si ce slogan inscrit sur une toile était le reflet de cet artiste qui dans sa frénésie créative se permet tous les écarts. Graphs, tags, pochoirs, coulures, couleurs vives… Möga ne s’impose aucune limite pour écrire des compositions qui revisitent le Pop Art en réinventant notre univers dans une superposition de clichés urbains, de silhouettes noires, de visage de stars. les époques se mélangent, Charlot côtoie Lennon, quelques fois sur des palissades de planches qui sont une vocation directe aux chantiers des mégalopoles.

Les tours qui découpent leurs silhouettes gigantesques sont un clin d’œil au Street Art, né dans les rues New-Yorkaises des années soixante. Inscrit dans la lignée de cette génération nouvelle, Möga a commencé sa carrière artistique avec une peinture Africaine symbolique et imaginaire qui a enregistré un franc succès au cours de la dernière décennie du XX° siècle Las de se répéter, il s’est tourné vers une abstraction riche en couleurs et en effets qui lui a permis de s’initier au travail à la bombe qui fait aujourd’hui partie intégrants de son oeuvre.

T. Sznytka, journaliste.

Whatsapp us